Retour vers la page d'entrée!

mise à jour :

18/05/2010 Cardiff Pays de Galles

Arrivé à Cardiff le lundi soir, je prends mes quartier apres avoir passé 4 hrs à attendre mon avion à helice à roissy. Nuage de cendres qui bloquait encore certains aeroports du Nord de L'Europe donc Cardiff qui est resté fermé jusque 13h.
Bref, je prends mes quartiers, repos avant la longue journée de demain.
Au programme du mardi, ballade dans Cardiff, visite du plus vieux magasin de Cd, Vinyls au monde ! http://www.spillersrecords.co.uk/ SPILLERS est l'endroit préféré de Rhino. On y trouve...tout ce qu'on ne trouve pas ailleurs. Je rapporte un DVD du groupe EXTREME à 6.99 £ ! 2 magnifiques compilations de Blues du Delta..
Retour vers le GLEE CLUB en debut d'apres midi et dejeuner avec nos amis anglais, ecossais et gallois sur les quais de Cardiff, sous un beau soleil.
On croise quelques musiciens, ici et la, et j'en profite pour me faire tirer le portrait avec Melle Bernadette ! quelques mots échangés sur la France, le Canada, la musique, le show, tres sympathique cette demoiselle.
Les portes ouvrant à 19h00, nous nous postons dans les premieres rangs vers 17h30.
Je croise Philippe Robin avec qui je partagerai compagnie pour cette derniere date de Francis Rossi.
Cardiff est une jolie ville , une belle ambiance british  et le beau temps est au rendez vous.
Tout est réuni pour passer une belle soirée musicale.

__________________________________________

Concert:
Sentiment assez paradoxal, j'ai l'impression d'avoir été à un concert du QUO !!! 
L'ambiance est la meme..toujours cette " frénésie" anglo saxonne pour un fraichement OBE , une toute petite salle de 490 personnes presque pleine, scène avec large façade et salle avec peu de profondeur, un public ...acquis. Mais bibi avait quelques réserves à la vue de la Set list ..alors mes premieres impressions sont celles ci ( et toutes personnelles) Un demarrage de feu avec un enchainement CAROLINE version one Step, suivi de CLAUDIE ( beaucoup d'emotions pour moi) et ALL WE REALLY WANNA DO, que dire...meme sans Parfitt, ça l'fait !
YOU'LL COME AROUND, CRAZY FOR YOU, et OLD TIME ROCK'N'ROLL s'enchaine sans aucune faille.
STRIKE , TALLULAH et HERE I GO ne donne aucun signe de faiblesse à une set list deja bien entamée...
et puis, et puis arrivent TONGUE TIED, BLESSED ARE THE MEEK , MY LITTLE HEARTBREAKER , ELECTRIC ARENA...oufti...passage difficile pour moi, meme si leurs interprétations sera sans reproche.
ONE STEP releve la sauce et arrive MARGUERITA TIME...que dure, j'etais à 50cm du micro et vers la fin de la chanson, Rossi me montre son bras droit, simulant de regarder l'heure, voyant bien que je commençais à m'ennuyer !! haha..
allez, envoyer...ce passage un peu "mou" est terminé et nous replongeons dans ROLLING DOWN THE ROAD, DIGGING BB, SLEEPING ON THE JOB, TWENTY WILD HORSES, CANT GIVE YOU MORE et ...et...DONT WASTE MY TIME en rappel ( il savait que je venais ou quoi ???? blague à part, machanson préféré du QUO !)

malgré le fait que nous soyons dans ce club scotché à la scène, un son donc assez bon mais assez souvent sans les paroles car pas assez de recul par rapport à la façade son ..

AVIS: Tres bon concert, Rossi est un melodiste hors pair, une voix assez eraillée mais superbe sur certaines chansons comme ONE STEP, et puis les chansons de son album solo tiennent la route , vraiment bien d'ailleurs..
ça sonne, ça bouge c'est du bon...

 

Ps: sans doute une suite à cette tournée...Quelques dates seraient deja signées en Septembre, en Allemagne...J' y retournerais sans doute...

On finira la soirée avec une bière local, Philippe et Helen pour partager ce dernier moment avant le retour sur Paris prévu le lendemain midi.
Quelques commentaires sur le concert, emotions partagées je crois sur la qualité du show.
L'histoire aura sans doute une suite.

Bien à vous

 

Bruno aka El'Presidente

haut

Francis Rossi aka Frame or the Gomor Rick Parfitt aka The Womor Alan Lancaster aka "Nuff" John Coghlan aka "Spud" Roy Lynes Andrew Bown Pete Kircher Matt Letley John "Rhino" Edwards Jeff Rich Bob Young Leon Cave the new boy 2013 Paul Hirsh